LE BLACK FRIDAY 2023 SE TERMINE EN  
3 Days
2 Hours
08 Minutes
20 Seconds

Les bijoux dans la Rome antique

Dans le cas de Rome, il est difficile de délimiter le domaine de la bijouterie, car il ne s'agit pas seulement d'objets de parure personnelle. D'autres objets en métaux précieux et en pierres sont également inclus dans le monde de la bijouterie, comme les plateaux, les miroirs et même les pièces de monnaie, comme nous le verrons plus loin.

 

Les bijoux dans le monde romain

 

 

1. un bref historique

Pour obtenir des informations sur les bijoux romains, il faut remonter au 1er siècle de notre ère et aux sites de Pompéi. À partir des 2e, 3e et 4e siècles, les îles britanniques et les régions d'Algérie et d'Asie mineure nous offrent d'autres vestiges. Outre l'archéologie, la peinture et la sculpture nous fournissent des informations.

Les Romains ont utilisé de nombreux matériaux, couleurs et pierres pour créer des motifs étonnants qui ont inspiré la joaillerie d'aujourd'hui. La plupart des métaux et des pierres précieuses utilisés par les Romains provenaient du territoire méditerranéen, mais aussi de Perse et d'Inde par le biais d'importations.

 

2. les matériaux

Les matériaux les plus couramment utilisés dans les bijoux de l'Antiquité romaine sont les suivants :

L'or

L'or était principalement extrait dans les Balkans, en Autriche, en Hispanie et en Égypte, mais au début de la civilisation romaine, c'était un matériau très prisé en raison de sa faible quantité. Il était surtout utilisé pour fabriquer des pièces de monnaie. Mais au fur et à mesure que l'empire s'est développé, l'existence de l'or s'est accrue et l'on a commencé à fabriquer des bijoux en or.

Argent

L'argent était également très prisé, même si l'on pense qu'en raison de la difficulté de sa conservation, il n'est pas facile d'en trouver des vestiges aujourd'hui. Il était principalement extrait en Hispanie, en Sardaigne et en Asie Mineure.

Perles

Les Romains aimaient les perles ! Ils les portaient pour des occasions élégantes telles que les processions et les fêtes, c'est-à-dire dans un style "tenue de soirée". La demande de perles était très élevée et il existait toute une "industrie" pour leur exploitation, de leur collecte à leur vente. Les artisans qui se consacraient à l'exclusivité de leur travail étaient appelés margaritarii.

Ambre

Les Romains aimaient l'ambre et déployaient beaucoup d'efforts pour se procurer de l'ambre de la Baltique par une route allant de la ville polonaise de Gdansk aux villages de tout l'Empire romain. De plus, les Romains croyaient que cette pierre guérissait les maladies, ce qui explique sans doute pourquoi ils l'aimaient tant !

Verre

Profitant des réserves de sable d'Israël, les Romains ont développé de nombreuses techniques de fabrication du verre. Une grande partie du verre a été transformée en bijoux et a récemment été exhumée et transformée en argent sterling pour une exposition moderne de bijoux romains antiques.

 

3. bijoux pour hommes

Dans la Rome antique, il n'était pas rare que les hommes portent des bagues, des bracelets, des colliers et des torques. Le bijou le plus couramment porté était la bague, qui reflétait la classe sociale et le statut économique du porteur. Ils portaient souvent des bagues ornées de pierres précieuses gravées. Plus tard, elles ont été utilisées pour marquer le rang ou l'emblème de la famille sur la cire. C'est ainsi que sont nées les "chevalières". Il existe un fait curieux à propos des torques : en 361 avant J.-C., le dictateur romain Titus Manlius engagea un combat avec un Gaulois et le tua. Titus a alors volé son torque et l'a utilisé. Dès lors, les soldats recevaient des torques s'ils faisaient quelque chose de courageux pendant la bataille.

 

4. bijoux pour femmes

Les femmes romaines portaient plus de bijoux que les hommes. Elles portaient des bijoux provenant des artisans romains, mais aussi des échanges avec d'autres villes et des ventes, collectant tous les bijoux en même temps :

Anneaux: généralement plus d'un

Boucles d'oreilles : anneaux ou tiges avec des objets pendants tels que des gouttes ou des larmes. L'influence égyptienne s'est également fait sentir, de sorte que l'on a pu voir des boucles d'oreilles d'animaux et d'êtres humains.

Les bracelets : motifs animaliers, nœuds d'Hercule et pierres précieuses serties dans des disques étaient très prisés.

Colliers: souvent de type tour de cou et souvent ornés de pierres précieuses

Pièces de monnaie : utilisées comme pendentifs, boucles d'oreilles, fibules et autres, elles marquent le statut social de la personne qui les porte.

Bandeaux : en or, avec des motifs floraux et des techniques de gravure.

Épingles à cheveux : en pierres précieuses, en or, en argent ou en bronze. Curieusement, les bijoux étaient considérés comme la propriété des femmes, qui pouvaient les conserver séparément de la richesse de leur mari et les utiliser à leur guise, que ce soit en les achetant, en les vendant ou en les offrant en cadeau.

 

La joaillerie romaine n'était pas très importante dans le monde antique, car elle était influencée par d'autres pays tels que l'Égypte. Malgré cela, les Romains appréciaient leurs bijoux et tout ce qui avait trait à l'artisanat. Certains orfèvres romains sont devenus célèbres et leurs produits ont joué un rôle important dans l'histoire de Rome.

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.